Fiches Conseils GEDO
pour www.separateurs.com
Entretien des séparateurs graisses et hydrocarbures

Tous les compartiments de l'appareil soumis à maintenance doivent être visibles et accessibles.
En conséquence, tous les trous de visite prévus sur l'appareil doivent être rehaussés au niveau du sol (pour les séparateurs enterrés).
L'appareil doit être visité et contrôlé par une personne qualifiée au moins une fois par an (pour les hydrocarbures). cette fréquence pourra être augmentée en fonction de la charge polluante, notamment dans le cas de pluies importantes et sites à risques.

Nota :

  • En cas d'obturation de l'appareil, une vidange immédiate s'impose
  • Après chaque vidange, remettre en eau claire l'appareil jusqu'au déversement, en soulevant l'obturateur pour assurer sa mise en flottaison
  • La réglementation relative aux travaux en présence de liquides inflammables et d'hydrocarbures s'applique à l'entretien des séparateurs d'hydrocarbures, et les livres de maintenance doivent être tenus à jour et mis à disposition des autorités compétentes.
  • Pour réduire la quantité de graisses dans le séparateur à graisses et éviter l'engorgement des canalisations, compléter l'installation par un traitement biologique

1 - Compartiment séparateur

  • Hydrocarbures
    Contrôle visuel de la nappe d'hydrocarbures par l'observation de la position du flotteur. Pour les appareils jusqu'à la taille 20, la disparition visuelle du flotteur implique une vidange immédiate. Pour les autres appareils, soulever le flotteur pour estimer l'épaisseur de la nappe.
    Pour éviter ces approximations, nous conseillons l'utilisation d'une alarme qui indiquera la nécessité d'une vidange.
    Lors de la vidange, nettoyer le flotteur et les barres de guidage.
    Pour les séparateurs d'hydrocarbures avec blocs lamellaires (rejet 5 mg/l), lors de chaque vidange, rincer les blocs, éventuellement les démonter si colmatage, voir les remplacer si nécessaire. Les blocs lamellaires sont démontables et extractibles par les trous de visite.
    Selon la norme XPP 16-442, la vidange du compartiment séparateur d'hydrocarbures est à effectuer au moins 1 fois par semestre.
  • Graisses
    Vidange 1 fois par mois ou chaque fois que le niveau de graisses atteint les 2/3 du volume ou 160 mm.
    Pour les séparateurs avec un système d'aspiration à distance : insuffler de l'air (200 gr de pression pendant ± 1 mn), puis aspirer par dépression

2 - Compartiment débourbeur

Si le séparateur d'hydrocarbures reçoit peu de MES (cas d'un parking VL), le débourbeur sera vidangé et nettoyé en même temps que le séparateur. Dans les autres cas, déterminer le niveau de boues par sondage, à moins que vous ne disposiez d'une alarme boues. Il peut être nécessaire de vidanger les boues plus souvent que les hydrocarbures, ex. pour les stations de lavage poids lourds.
Selon la norme XPP 16-442, les boues doivent être curées et évacuées au moins 1 fois par an, ou dès que la valeur des matières décantées atteint les 2/3 du volume réservé à la décantation.

Ces conseils sont donnés à titre indicatif et doivent être validés par un bureau technique spécialisé. Sources : Franceaux




Agence UKE
218 Rue des Allobroges 74700 SALLANCHES - FRANCE
APE 4690Z - SIRET 803 927 524 00014 RCS Annecy
EURL au capital de 10 000 Euros - Déclaration CNIL 1788711
Mise à jour 14.07.2019