GEDO présente :
Alarme pour séparateurs
OILSET-1000 - niveau d'hydrocarbures

Selon la norme EN 858, l’alarme de détection d’hydrocarbures est obligatoire (depuis avril 2007).
Voir sur la page Accessoires les modèles d'alarmes disponibles.

Les alarmes Labko® sont installées principalement dans les séparateurs, pour signaler que l’épaisseur maximum de couche d’hydrocarbure, de graisse ou de boue est atteinte et qu’il faut effectuer une vidange. Un système d’alarme fiable et le seul moyen qui permet à partir de l’information générée par l’alarme, d’intervenir pour vidanger le séparateur lorsque cela est réellement nécessaire, d’où une économie sensible, il évite aussi d’effectuer des rejets polluants dans les égouts et dans l’environnement. Tous les systèmes d’alarme Labko®SET peuvent être facilement raccordés à un automatisme ou à LabkoNet®, qui contrôle et gère les points de mesure via internet. L’unité de contrôle et la sondesont en conformité avec la directive ATEX 94/9/EC

L’alarme de niveau OilSET-1000

a été spécialement étudiée

pour détecter une interface eau/ hydrocarbure

avec la sonde SET-DM3

pour les séparateurs d'hydrocarbures

de toutes marques

option : alimentation par panneau solaire

 

SET-1000, OilSET-1000, SandSET-1000

  • Sorties: 2 relais libres de potentiel, 250 V AC 5 A, dont un relais alarme réinitialisable. Diodes pour l’alimentation, l’alarme, une alarme défaut en cas de court-circuit et de détérioration du câble de la sonde. Une alarme sonore interne, qui peut être coupée. Le sens de fonctionnement des relais peut être changé. La fonction Reset permet d’agir sur le relais N° 1.
  • Sonde: capasitive de la série Labko SET/...2, conductive type SET DM/3 ou ultrason type SET/S.
  • Boîtier: en polycarbonate, IP 65, 175x125x75.
  • Câblage entre l’unité de contrôle et la sonde: blindé 3 conducteurs (3 x 0,75 mm2). Maximum de résistance sur la boucle 75 Ohm. Agrément : II (1) G, [EEx ia] II C, VTT 04 ATEX 031X
La sonde SET DM/3 est installée dans la chambre de stockage du séparateur; elle génère une alarme lorsque celui-ci est rempli à un niveau pré-déterminé d’un liquide non conducteur (ex. hydrocarbures ou graisse).
La sonde est normalement immergée dans l’eau.
Le principe de fonctionnement de la sonde est basé sur la mesure de la différence de conductivité entre l’eau (liquide bon conducteur) et les hydrocarbures (liquides mauvais conducteur). X
Un séparateur à hydrocarbures est considéré comme comportant potentiellement un risque d’explosion, il est donc considéré comme une zone classée (Ex). La sonde SET DM/3 peut être installée en zone Ex classe 0, 1, 2, mais l’unité de contrôle devra être installée en zone sûre.



Agence UKE
218 Rue des Allobroges 74700 SALLANCHES - FRANCE
APE 4690Z - SIRET 803 927 524 00014 RCS Annecy
EURL au capital de 10 000 Euros - Déclaration CNIL 1788711
Mise à jour 14.07.2019