GEDO présente : SH6650 de SIMOP®

SH 6650 Séparateur d'hydrocarbures en PE (polyéthylène) avec débourbeur et by-pass (déversoir d'orage), à enterrer
débit 3 à 15 litres
/seconde
voir nos FICHES CONSEILS - Télécharger le Cahier des Charges pdf ou Word
  • Séparateur d'hydrocarbures classe I en PE
  • Caractéristiques : Capacité de rétention : 10 l par l/s, capacité de traitement : 3 à 15 l/s, volume du débourbeur calculé sur la base de 100 l par l/s, rendement séparatif : 99,88 % (inférieur à 5 mg/l) pour une densité de 0,85, by-pass intégré au séparateur.
  • Les séparateurs à hydrocarbures avec cellules coalescentes conviennent pour le traitement d’eaux provenant de lieux soumis aux exigences de l’arrêté 261 Bis, rubrique 1434 : liquides inflammables (arrêté du 07/01/03) (stations services, postes de distribution de carburants, etc...).
    Fermeture possible : couvercle rectangulaire polyéthylène, ou amorce circulaire Ø600 (Prévoir un tampon fonte adapté à la charge roulante).
    L’alarme de niveau des hydrocarbures est obligatoire en équipement complémentaire sauf dispense spéciale des autorités
  • FONCTIONNEMENT
    Le fonctionnement du séparateur à hydrocarbures avec cellule coalescente et surverse incorporées est basé sur la séparation gravitaire de matières non solubles dans l’eau. Les eaux chargées de boues et d’hydrocarbures pénètrent dans la partie débourbeur de l’appareil où les boues sont piégées. Dans la partie séparateur de l’appareil, les hydrocarbures de densité inférieure à celle de l’eau remontent en surface. La cellule coalescente accélère le processus de séparation gravitaire des hydrocarbures, en favorisant la coalescence des gouttelettes d’hydrocarbures. Un système d’évacuation avec flotteur situé en partie basse permet d’obturer l’appareil lorsque le niveau de rétention des hydrocarbures est atteint. Le by pass permet d’évacuer directement les débits supérieurs aux débits de traitement
  • INSTALLATION : (Voir fiche P041)
    L’appareil sera enterré à l’extérieur du bâtiment, le plus près possible de l’endroit à traiter. Le fond de la fouille devra être parfaitement plat et recouvert de 10 cm de sable. Le remblai se fera avec du sable, et en aucun cas, avec de la pierre, du gravier. En cas de passage de véhicules, de surcharges, ou de hauteur de remblai supérieure à 50 cm, il y a lieu de couler une dalle béton prenant appui sur le terrain non remué de manière à ce que le séparateur ne subisse pas directement les charges. Le ou les tampons de visite arriveront au niveau du sol et resteront toujours accessibles pour permettre l’entretien. Il est impératif de raccorder la ventilation de l’appareil (diamètre préconisé de 100 mm), qui devra être coiffée d’un dispositif empêchant le passage de petits animaux.
    En option : Des rehausses polyéthylène télescopiques, hauteur maxi 450 mm peuvent être utilisées.
    En cas de nappe phréatique ou de terrain inondable, consulter notre Bureau d’Etudes.
  • ENTRETIEN : (Voir fiche E101)
    L'appareil en polyéthylène est insensible à la corrosion et ne nécessite pas d'entretien particulier. Veiller périodiquement à ce que la ventilation et le dégrilleur ne soient pas obstruées. Dès que la capacité de rétention est atteinte, il faut vidanger les hydrocarbures. Tous les ans, faire une vidange complète de l’appareil et nettoyer la boîte coalescente en l’extrayant de son support. Aussitôt après la vidange, l’appareil doit être remis en eau avec un tuyau approprié au volume de l'appareil, et il faut vérifier que l’obturateur flotte convenablement au niveau
    supérieur de l’eau. Dans certains cas d'utilisation, il y a lieu d'augmenter le nombre des vidanges. En cas de présence de nappe phréatique ou de poches d’eau, les vidanges doivent être réalisées dans les périodes les moins pluvieuses



Agence UKE
218 Rue des Allobroges 74700 SALLANCHES - FRANCE
APE 4690Z - SIRET 803 927 524 00014 RCS Annecy
EURL au capital de 10 000 Euros - Déclaration CNIL 1788711
Mise à jour 29.11.2019